Perce-oreilles

perceoreille

À quoi ressemblent-elles?

En dépit de leur aspect redoutable et de leur mauvaise réputation, les perce-oreilles (ou forficules) sont inoffensifs pour les humains. En fait, ils sont souvent bénéfiques, car ils se nourrissent de matière en décomposition et de larves d’insectes, d’œufs de limaces, de pucerons et d’autres ravageurs des jardins.

Les perce-oreilles adultes mesurent environ 1,5 à 2 cm de longueur (0,59 à 0,79 pouce) et leurs antennes sont environ deux fois moins longues. Les perce-oreilles ont un corps allongé et aplati qui est recouvert d’une carapace dure et luisante aux teintes de brun et de rouge. On reconnaît les perce-oreilles à leurs cerques, qui ressemblent à deux pinces fixées à l’extrémité de leur abdomen. Le mâle possède deux gros cerques recourbés, tandis que ceux de la femelle sont plus petits et presque droits. Ces appendices jouent un rôle dans la parade nuptiale et l’accouplement et servent de moyen de défense contre les agresseurs.

Quels dommages peuvent-elles causer?

Bien qu’ils se nourrissent surtout de matière organique en décomposition, les perce-oreilles agrémentent leur menu de pousses tendres, de feuilles et de fleurs de plantes florales et de légumes, mais aussi, en tant que carnivores, de larves d’insectes, d’œufs de limaces, de pucerons et d’autres ravageurs des jardins. Ils sont même cannibales à l’occasion.

Durant la journée, les perce-oreilles se réfugient dans des endroits frais, sombres et humides, notamment sous les pierres, parmi les déchets de jardin, dans les pieds tubulaires des meubles de jardin, dans les clôtures en bois ainsi que dans les portes en aluminium creuses et autres fissures et crevasses. À la tombée du jour, ils quittent leur cachette pour se nourrir. Les perce-oreilles rampent sur le sol ou escaladent les maisons, les clôtures et les arbres. Ils commencent à s’aventurer dans les habitations à partir du mois de juin ou de juillet. Bien que leur présence à l’intérieur des maisons soit accidentelle, découvrir un perce-oreille dans les aliments, les vêtements et, parfois, entre les draps d’un lit n’est jamais agréable.

perceoreilleBIG