Araignées

araignee

À quoi ressemblent-elles?

Au Canada, les araignées que l’on trouve couramment dans les habitations sont les araignées domestiques, les araignées-loups, les araignées de cave, les dolomèdes et, plus rarement, les veuves noires. On remarque habituellement leur présence dans le coin des pièces, les placards, les boîtes, les crevasses sombres, les sous-sols, les garages et les jardins.

Le corps des araignées n’est pas segmenté; il est composé de deux parties principales, la tête et l’abdomen, ainsi que de quatre paires de pattes locomotrices. Les araignées possèdent également une glande qui produit de la soie qu’elles utilisent pour fabriquer des nids, des toiles qui servent à capturer leurs proies ou des cocons qui protègent leurs œufs.

La plupart des araignées se nourrissent d’insectes, nuisibles pour la plupart. Elles immobilisent leurs proies, qui ont été piégées dans leur toile, en les enveloppant de fils de soie et en leur injectant un venin qui les paralyse. Ensuite, elles leur injectent un fluide qui liquéfie leurs tissus, puis elles aspirent le contenu nutritif ainsi prédigéré. Les araignées ne tissent pas toutes des toiles et plusieurs espèces utilisent des stratégies différentes pour capturer leur nourriture.

Quels dommages peuvent-elles causer?

Les araignées sont d’excellents agents de lutte contre les insectes nuisibles. Les araignées-loups sont particulièrement utiles aux agriculteurs et aux jardiniers, car elles se nourrissent des ravageurs des cultures les plus courants comme les chenilles, les punaises et les pucerons.

Les araignées ne transmettent pas de maladies. Même si presque toutes les araignées possèdent des glandes à venin, elles mordent rarement les humains et seules quelques espèces (comme la veuve noire) peuvent infliger une morsure venimeuse, qui n’est généralement pas mortelle. La plupart des araignées sont nocturnes, timides et préfèrent la fuite aux confrontations. Elles mordent seulement lorsqu’elles se sentent menacées (par exemple, si on les touche ou si on les retient).

L’intensité de la réaction à une morsure de veuve noire dépend de la partie du corps touchée, de la quantité de venin injectée et de la sensibilité de la victime au venin. Les morsures causent très rarement des complications graves à long terme ou la mort. En cas de morsure, il faut demeurer calme et consulter sans tarder un médecin, un hôpital ou un centre antipoison. Il est recommandé d’appliquer de la glace directement sur la morsure afin de réduire l’enflure et d’apaiser la douleur.

araigneesBIG

Les espèces

araignee-loup

Araignées-loups
Les araignées-loups se distinguent par le fait qu’elles ne tissent pas de toiles; elles chassent plutôt activement leurs proies. Elles peuvent atteindre 3 cm (un peu plus d’un pouce) de longueur et elles sont brun foncé. Les araignées-loups vivent habituellement sur le sol, dans les prairies, les forêts, les plages et les jardins, et elles se nourrissent principalement d’insectes. À l’automne, elles partent à la recherche d’un milieu plus chaud pour y passer l’hiver. C’est pendant cette période qu’elles sont les plus susceptibles de s’aventurer dans les maisons.

araigneedecave

Araignées de cave

Les araignées de cave ont de très longues pattes et tissent leurs toiles dans les coins des caves ou des sous-sols frais et humides. Les araignées de cave sont inoffensives. Pour s’en débarrasser, il suffit d’enlever leurs toiles et de réduire l’humidité dans les pièces où elles se trouvent.

On confond parfois l’araignée de cave avec un moustique appelé tipule et avec une autre araignée mieux connue sous le nom de faucheux. Les faucheux n’ont pas le corps divisé en deux segments distincts comme les vraies araignées et ils ne possèdent pas de glandes qui produisent de la soie. Ils ont, par contre, quatre paires de pattes longues et effilées qui, à première vue, leur donnent l’apparence d’une araignée.

araignee-demaison

Araignées domestique

L’araignée domestique et la veuve noire appartiennent à la même famille. L’araignée domestique se rencontre plus souvent à l’intérieur des habitations, tandis que la veuve noire s’observe généralement dans les milieux sombres comme les vides sanitaires, les garages ou les toilettes extérieures. L’araignée domestique est de couleur variable, de blanc sale à presque noir, avec des marques distinctes sur son corps. Sa première paire de pattes est presque trois fois plus longue que son corps. L’araignée domestique tisse ses toiles dans des coins sombres, sous les meubles et partout où elle a des chances de capturer des insectes.

araignee-veuvenoir

Veuves noires

La veuve noire est rare au Canada. On la trouve surtout dans les régions du sud, le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis. Elle a un corps noir et luisant, avec une marque rouge caractéristique en forme de sablier sur la face ventrale de son abdomen. Elle tisse une petite toile de soie près du sol dans des milieux protégés comme dans les garages et les remises ou à l’extérieur, sous les pierres et les arbres tombés. La veuve noire n’est pas agressive et préfère fuir lorsqu’elle est dérangée; elle mord uniquement pour se défendre.

Le Canada ne compte que quelques espèces de veuves noires principalement confinées dans le sud du pays, mais elles ne sont pas répandues. Si la présence de veuves noires vous préoccupe, soyez prudent lorsque tous travaillez dans des endroits retirés où il y a des toiles d’araignée, et portez des gants s’il le faut.

araignee-dolomede

Dolomèdes

Les dolomèdes ressemblent aux araignées-loups, mais leurs yeux sont disposés différemment. Les adultes peuvent atteindre 7,5 cm (3 pouces) de largeur. On les rencontre souvent près des chalets et le long des cours d’eau, surtout là où il y a des roches près du rivage. Ces araignées chassent activement leurs proies (insectes, petits poissons, etc.). Contrairement aux araignées-loups, qui transportent leur sac à œufs derrière elles, les dolomèdes le portent sous la partie antérieure de leur corps composé de la tête et du thorax.